CentraleSupélec et l’EPF lancent un cursus bi-diplômant

Publié le 26/01/2017
CentraleSupelec & EPF

A partir de la rentrée universitaire 2017, CentraleSupélec et l’EPF proposeront aux étudiants les plus méritants de l’EPF la possibilité de suivre la dernière année de leur cursus ingénieur à CentraleSupélec et d’en obtenir ainsi le Diplôme de spécialisation, en plus du diplôme d’ingénieur-e généraliste EPF.

Une procédure d’admission sélective pour un parcours d’excellence

Afin d’assurer une formation d’excellence, seuls les meilleurs étudiants auront la possibilité de poursuivre leur 5ème année à CentraleSupélec. Les candidats à cette année de spécialisation devront avoir validé leur 4ème année (2ème année du cycle ingénieur) à l’EPF.

L’EPF proposera ainsi à CentraleSupélec des candidats sélectionnés selon leur niveau scientifique, leur rang académique et leur motivation.

Le choix final des candidats admissibles à cette dernière année de spécialisation reviendra à CentraleSupélec qui les sélectionnera suite à l’étude de leur dossier et d’un entretien.

Des formations complémentaires, un double cursus unique

Le large panel de filières professionnalisantes proposé à l’EPF en 4ème année (Aéronautique & Espace, Energie, Technologies numériques, Engineering Management, Mécanique et Urbanisme)  permet à ses élèves-ingénieurs d’acquérir le niveau requis pour candidater aux 7 Diplômes de spécialisation de CentraleSupélec qui viendront ainsi compléter leur formation :

  • Aéronautique et Espace (Saclay),
  • Cybersécurité (Rennes),
  • Robotique (Metz),
  • Automatique pour la transition énergétique (Rennes),
  • Génie industriel (Saclay),
  • Énergie (Saclay),
  • Conversion d’énergie (Saclay).

Cette année de spécialisation se composera d’un 1er semestre académique (septembre à mars) évalué par les enseignants de CentraleSupélec, et d’un stage de fin d’études de 5 mois (avril à septembre), co-dirigé et évalué par les deux établissements.

Le semestre académique et le stage de fin d’études devront être validés pour obtenir le Diplôme de Spécialisation CentraleSupélec et valider la dernière année de leur cursus ingénieur à l’EPF.

Pour Didier Lançon, Directeur des Etudes de l’EPF, "Nous sommes très heureux que CentraleSupélec ait proposé ce nouveau partenariat à l’EPF. Cet accord  constitue une belle opportunité pour nos meilleurs étudiants. A l’issue de cette 5ème année de formation à CentraleSupélec, en lieu et place de leur Orientation à l’EPF, les élèves obtiendront deux diplômes : le diplôme d’ingénieur-e généraliste EPF, doublé du diplôme de spécialisation de CentraleSupélec. Un véritable atout sur le marché de l’emploi pour ces étudiants qui auront confirmé la polyvalence et l’adaptabilité de l’ingénieur-e généraliste EPF tout en profitant de l’excellence et de la diversité des domaines d’expertise de CentraleSupélec."