Conférence "E-réputation & Personal branding : les clés de votre réussite !"

Publié le 23/10/2017

Jeudi 12 octobre, dans le cadre de son traditionnel Forum Entreprises, l’EPF accueillait en « before » des professionnels afin de partager leur expérience avec les étudiants lors de deux conférences. La première avait pour thème : "E-réputation & Personal branding : les clés de votre réussite !"

Aurélie BAUCHART - Talent Acquisition Specialist chez GE CORPORATE et David SANKAR - Lead Talent Sourcing & Recruitment Marketing chez le GROUPE RENAULT ont pris la parole en partageant des conseils essentiels sur le contrôle de son image sur internet et plus précisément sur les réseaux sociaux. En tant qu’actuels recruteurs, ils connaissent les trucs et astuces qui font la différence lors d’un processus de recrutement.

L'e-réputation : des chiffres évocateurs

  • 1 recherche sur 3 sur Google est une recherche d’un nom et d’un prénom.
  • Le 1er résultat de ce type de recherches conduit vers LinkedIn et le second vers un profil Facebook.

Pour illustrer l’importance de sa propre e-réputation, les intervenants ont pris pour exemple les comptes LinkedIn. Leader des réseaux sociaux professionnels, LinkedIn compte aujourd’hui 500 millions de membres dont 14 millions en France soit la moitié des personnes actives. En période de recherche, un compte LinkedIn complet permet un gain de temps non négligeable pour les recruteurs. Ils nous ont notamment expliqué qu’une simple consulation du profil sur ce réseau leur suffisait pour savoir si le candidat correspondra ou non au poste. En effet, ils se contenteront des informations trouvées sur le candidat et n’iront donc pas chercher d’informations plus personnelles qui pourraient jouer en défaveur du candidat.

C’est notamment le cas pour les comptes Facebook qui regorgent parfois d’informations plus personnelles qui pourraient freiner le processus de recrutement. Les intervenants expliquent qu’avec le nombre de profils qui se proposent chaque jour, il ne peuvent consacrer beaucoup de temps à de telles recherches intrusives. Cependant, les comptes Facebook sont très consultés par les membres de la future équipe. Il est donc, dans tous les cas, primordial de rester maître des informations que l’on souhaite faire apparaitre sur le web.

Des techniques simples pour plus de visibilité

Les recruteurs ont insisté sur la présence d’une photo de profil reflétant sa propre personnalité. Un profil avec photo est 7 à 10 fois plus consulté que les autres.

Aussi, afin de sortir du lot parmi les millions de profils, il est recommandé d’utiliser des mots-clés représentatifs du secteur d’activité visé. Ces mots-clés doivent apparaitre dans la présentation du profil et aussi dans le résumé. Ce dernier est trop peu ou mal utilisé par les utilisateurs de LinkedIn. En effet, il ne s’agit pas de reprendre simplement des informations qui apparaissent déjà dans un CV ou une lettre de motivation, cet espace existe pour se présenter et exprimer ses envies, ses intérêts et ses savoir-faire. 

Afin d'amadouer l’algorithme LinkedIn, d’autres techniques existent. Il a été conseillé aux étudiants de mettre à jour régulièrement leurs profils même s’il n’y a pas de nouvelles informations fondamentales. En réalité, le simple fait de réenregistrer sa page permet de gagner en visibilité en étant mieux référencé. Enfin, créer un profil en anglais en plus de celui en français permet d’être trouvé deux fois plus par les recruteurs. Des conseils de professionnels avisés qui ont été très appréciés des étudiants !