Paroles d'élèves et alumni : Quentin BILLO, élève en Prépa Technologique à l'EPF Montpellier

Publié le 23/05/2019

Quentin BILLO est étudiant en 1ère année de Prépa Techno sur le campus montpelliérain de l'EPF. Passionné par l'environnement et le développement durable, après sa prépa techno et une 3ème année de formation généraliste, il envisage de poursuivre ses études dans la majeure Energie et Environnement en 4ème et 5ème année. Il témoigne sur son parcours d'élève ingénieur.

Pourquoi avoir choisi l'EPF ?

"Parmi le grand choix d'écoles d'ingénieurs après ma terminale STi2D, l'EPF se démarquait par le suivi personnel proposé autour de la classe de Prépa Technologique. En effet, la plupart des écoles pour lesquelles je m'étais renseigné proposaient soit peu de places pour les élèves de STi2D (moins de 10 places), soit mélangeaient les élèves de STi2D avec des élèves de Bac Scientifique dans les mêmes classes. La différence qui m'a beaucoup plu à l'EPF est l'importance que l'école nous accorde : petite classe d'une trentaine d'élèves et un suivi attentif et constant de notre responsable pédagogique."

Après votre Prépa Technologique, quelle formation souhaitez-vous suivre ?

"Pendant mon cursus de STi2D lors d'un cours en Enseignement Transversal en Langue Vivante, j'ai dû présenter le centre de recherche en énergie solaire à Noor au Maroc. J'ai trouvé cela passionnant de voir les différents moyens employés pour produire de l'énergie à partir de notre étoile. Après mon exposé, j'ai donc recherché quelles écoles d'ingénieurs pourraient répondre à mes attentes. J'ai très vite trouvé l'EPF qui propose la majeure Energie et Environnement sur le campus de l'EPF Montpellier. C'est cette majeure que j'envisage d'intégrer après ma Prépa Techno et ma 3ème année généraliste."

Quel est votre projet professionnel ? 

"Pour l'instant je n'ai pas encore d'idée concrète de futur projet professionnel, mais j'espère créer un jour ma propre entreprise orientée sur le développement durable."

Quels conseils donneriez-vous à un élève de STi2D qui hésite à suivre des études d'ingénieur ?

"J'ai des souvenirs de ma formation STi2D et de certains enseignants qui ne croient pas toujours en leurs élèves et en leurs capacités. Cependant, la STi2D n'est pas une mauvaise filière, loin de là. Si c'était le cas, aucune place ne nous serait attribuée en école d'ingénieurs ! Ne vous arrêtez pas aux jugements des autres et à vos a priori. Donnez-vous les moyens d'y arriver, le reste suivra."