Actualités

10/05/2019

Nouvelle année, nouveau mandat, nouvelles ambitions. La nouvelle équipe d’EPF Projets Sceaux, fraîchement en poste depuis janvier 2019 s’est lancée, pleine d’espoir, à la conquête de nouveaux défis. Et c’est ainsi, après une candidature appuyée par la Confédération Nationale des Junior-Entreprises (CNJE), qu'EPF Projets Sceaux a décidé d’organiser le Congrès Régional de Printemps 2019 (CRP) avec la Junior ESTACA Paris-Saclay.

03/05/2019

Après son cycle généraliste de 3 ans à Sceaux, Paul a intégré en 4ème année la majeure Engineering & Management à Troyes, puis le Master of Science Innovation Creativity & Entrepreneurship à Troyes pour sa 5ème année de formation à l'EPF. 

26/04/2019

Le 18 avril dernier se tenait la 4ème édition du « Forum Start-up & PME innovantes » sur le campus de Sceaux. A cette occasion, 20 entreprises étaient présentes afin de rencontrer les étudiants ingénieurs de l’EPF et leur proposer des offres d’emploi.

25/04/2019

Le 04 avril dernier à l'EPF Sceaux s'est tenu un workshop sur le thème de l'intelligence artificielle. Organisé par l'EPF et l'Université de Californie à Berkeley, cet événement a réuni de nombreux étudiants et universitaires, partenaires et professionnels, organisations internationales, grandes entreprises, PME et start-up dans le domaine de l'ingénierie, du code, de l'éthique et des sciences politiques. Retour sur l'événement. 

25/04/2019

Les écoles d’ingénieurs mettent souvent en avant leur habilitation de la « CTI », la Commission des titres d’ingénieurs. Mais qu’est-ce que cela signifie exactement ? Le point sur cet organisme indépendant, qui évalue les établissements depuis plus de 80 ans.

23/04/2019

Alors que le marché de l’emploi demeure globalement morose en France, l’insertion professionnelle des ingénieurs fraîchement sortis d’écoles se révèle très rapide. Le constat est clair : on en manque en France ! C’est d’ailleurs l’une des demandes de la CDEFI, la Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d’Ingénieurs, qui aimerait pouvoir augmenter de 50% le nombre des diplômés de ses établissements, et passer ainsi de 35 000 à 50 000 chaque année.