Alumni - Être étudiant à l'EPF et entrepreneur, c'est possible !

Publié le 15/01/2019

Après 3 ans de cycle généraliste et 1 an dans la majeure Energie & Environnement, Thomas CAZOR a intégré pour sa dernière année d’études le Master of Science "Innovation, Creation & Entrepreneurship" (Msc ICE) proposé par l’EPF Troyes et YSchools en partenariat avec la Technopole de l’Aube en Champagne, dans le but de se lancer dans le monde de l’entrepreneuriat. Diplômé en 2017, il revient sur son parcours d’étudiant-entrepreneur.

Des débuts prometteurs à l'EPF - Ecole d'Ingénieur-e-s

"Lorsque j'ai intégré l'EPF en 2012,  le Msc ICE n'éxistait pas encore. Puis j'ai vu cette nouvelle formation se créer en même temps que j'avançais dans mon cursus scolaire. Comme quoi, on ne sait jamais ce que l'EPF nous réserve ! Tout au long de mon parcours scolaire, j'ai toujours aimé monter des projets. J'ai débuté par les événements extra-scolaires en m'impliquant dans le BDE du campus de Troyes, puis dans le cadre de certains cours et surtout avec la participation à des concours étudiants tels que le "Challenge Devogame" avec l'entreprise Devoteam pour lequel notre équipe avait remporté le 1er prix, ou encore le "Défi ingénieurs, destination futur" avec la SNCF où nous étions arrivés 2ème avec la création d'un serious game.

De nombreux prix et concours remportés plus tard, un projet de création d'entreprise qui se concrétise

La suite de l'histoire, vous la connaissez sûrement. Mathias ARBET-PONT (ESC Troyes) et moi-même avons remporté le Prix Pépite - Tremplin pour l'Entrepreneuriat Etudiant - créé par le Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation - pour la création de notre premier produit : un gant de protection et de détection de l'électricité à distance "CheckGlove". Depuis, nous avons terminé nos études et nous avons en effet lancé Néoratech. En parallèle, je travaille actuellement à la Direction de l'innovation de Deloitte France, ce qui me permet de concilier mes deux activités professionnelles, j'accompagne des intrapreneurs à monter de nouveaux projets. 

Après avoir retravaillé notre modèle de gants détecteurs de tension, nous avons déposé un premier brevet et signé avec Seribase pour le développement du prototype (V1 prévue pour Mai 2019). Côté financement, nous avons obtenu la bourse French Tech de la BPI (30 000€), le Prix Startup Enedis 2018 dans la catégorie "Santé et sécurité" (20 000€) et nous sommes actuellement en discussion avec la région Grand Est et le fond d'amorçage Finovam. Nous attendons maintenant avec impatience notre premier prototype et l'inauguration de nos locaux à la Technopole de l'Aube en mars 2019.

La plus-value de la formation d'ingénieur généraliste dans l'aventure de l'entrepreneuriat

Les concours étudiants ont été pour moi une énorme source d'inspiration et d'apprentissage professionnel. Avant de participer à ces concours et challenges, je n'avais pas pleinement conscience de la force de nos profils d'ingénieur-e-s généralistes. L'EPF nous forme vraiment à avoir une vision très ouverte et transverse de notre environnement, permettant ainsi de développer notre agilité et d'être en capacité d'être force de proposition pour trouver des solutions innovantes à des problématiques et relever de nouveaux défis.

J'encourage vivement tous les élèves à participer aux opportunités et challenges proposés par les entreprises !

Au passage, un grand bravo au projet "CrocoSmart" pour le retour de l'EPF à la 1ère place du Challenge Devogame !"