Dans les coulisses de l'association... Conférences EPF

Publié le 12/04/2019

"Conférences EPF" a déjà (mais seulement) 2 ans. A l’occasion, son trésorier et président actuels témoignent. Pourquoi ont-ils choisi d’intégrer cette jeune association ? Quel est leur rôle ? Comment s’organise une conférence ? Comment se passe la répartition des tâches et le choix des thèmes ? Ils nous racontent les coulisses de l'association.

Pourquoi avoir rejoint l’association « Conférences EPF » ?

Pour Rémy BLANC, en 3ème année de formation généraliste à l’EPF et trésorier de l’association, ce qui l’a attiré c’est que cette association n’avait "rien à voir avec ce qui se faisait déjà à l’école" et avec toutes les autres associations proposées. Il confie que faire venir des intervenants à l’EPF par et pour les étudiants, ce n’était pas quelque chose d’habituel ou de très à la mode. Cette association a pour vocation de démocratiser les conférences et ainsi rendre accessibles aux étudiants des sujets très variés. Il ajoute que "ces conférences sont une bonne occasion de leur permettre à tous de rencontrer et échanger avec des professionnels de différents secteurs qui amènent leur expérience, leur vécu, leur point de vue".

"Conférences EPF permet aux étudiants de s'ouvrir à des domaines variés et d'enrichir sa culture générale."

Après plusieurs expériences associatives au cours de ses 3 années d’études à l’EPF, et après avoir assisté à presque toutes les conférences organisées par les précédents mandats, Rémy a eu envie de s’investir lui aussi dans l’association Conférences EPF. Il a ainsi pris le rôle de trésorier en début d’année 2019, un poste qu’il ne connaissait pas avant et qui lui a permis de trouver un nouvel apport à la fois personnel et professionnel dans cet engagement. "C’est également l’occasion de prendre part à toutes les conférences organisées, toujours très intéressantes, diverses et variées. C’est quelque chose de très enrichissant pour moi, mais aussi pour les autres que l’on pousse à participer à ces événements".

Quant à Antoine FALDUTO, en 2ème année de formation généraliste à l’EPF, avant de passer président de Conférences EPF en janvier 2019, il a d’abord été membre puis secrétaire de l’association l’année dernière. Sans savoir que cette association existait déjà à son arrivée à l'EPF, il s’était renseigné pour en créer une similaire. "En découvrant que l'association existait déjà, j’ai immédiatement rejoint l’équipe. Ce qui m’intéressait c’était de m’impliquer dans la vie associative et permettre aux étudiants de l’EPF d’ouvrir leur spectre de connaissances et domaines abordés pendant leurs études, d’ouvrir leurs esprits, de sortir de l’enseignement technique, théorique et scientifique que l’on a en école d’ingénieurs". Et d’ajouter que "de cette manière, proposer des conférences sur des thèmes un peu plus culturels, ou sur des sujets plus éloignés de l’ingénierie, peut se révéler être intéressant pour eux tant personnellement que professionnellement".

Conférence Hubert Reeves

Comment sont choisis les thèmes des conférences ?

"Plusieurs critères entrent en considération lorsque l’on choisit un thème de conférence. Il faut savoir que ces décisions sont toujours prises en équipe, peu importe le poste occupé par les membres. Pour cette étape-là, il n’y a pas de hiérarchie dans l’association ou de pôle ‘recherche de conférences’, on prend tous part aux choix des thématiques de nos événements, ce qui est très intéressant" explique le trésorier de l'association. Le président ajoute qu’ils participent tous à la prise de contact.

"C’est vraiment important de se professionnaliser par le biais de l’association, de prendre des initiatives.
Cette association nous en donne l'occasion, il faut saisir cette opportunité."

 

  • Le critère numéro 1 ? Des thèmes variés. L’association met un point d’honneur à proposer du contenu différent régulièrement.

  • Deuxième critère essentiel ? L'avis des élèves. Pour cela, ils ont décidé de sonder les étudiants de l’EPF pour leur demander quels sujets de conférences les intéresseraient. Ainsi, lors d’un sondage lancé sur Facebook en février, les étudiants se sont vus proposer 7 thèmes : 227 personnes ont ainsi voté pour le sujet "environnement et nature" qui fera l'objet d’une conférence prochainement. Juste après, le sujet "espace" a mobilisé 226 élèves. Enfin, en troisième position, est arrivé le sujet "questions sociales (travail, égalité…)" qui semblent intéresser plus d’une centaine d’élèves. Le sport (motivation, management), l’ingénierie, les voyages, l’art et la culture arrivent juste après dans le sondage. Rémy et Antoine consentent à dire que pour motiver les élèves à venir aux événement, il faut que le sujet leur plaise.

  • Troisième critère qui entre en jeu pour le choix des sujets : leur carnet d’adresses. Le président et le trésorier de l’association ajoutent que leurs connaissances dans leur entourage familial ou proche leur permettent d’entrer facilement en contact avec des professionnels de différents secteurs d’activités, "cela nous permet aussi évidemment d’orienter un peu nos choix de thèmes" ajoute Rémy.

Antoine précise que les rencontres professionnelles lors de stages, évènements, congrès sont aussi sources d’inspiration, à l’image de Liliya RESHETNYAK co-fondatrice et présidente de Hipip IN qui a animé la conférence sur "la neurodiversité en entreprise : je ne suis pas différent de toi, je suis différent comme toi" organisée le 19 mars par l’association. "Je l’avais rencontrée lors du congrès des Junior Entreprises [Antoine est également membre de la Junior Entreprise du campus de Sceaux "EPF Projets"], j’avais beaucoup aimé son intervention sur ce sujet et je lui ai demandé si elle accepterait de partager son expérience et son témoignage avec des étudiants ingénieurs lors d’une conférence à l’école".

Enfin, l’audace l’emporte parfois lorsque l’équipe contacte par mail ou sur les réseaux sociaux tels que LinkedIn et Facebook des PDG, scientifiques, chefs d’entreprises ou conférenciers de renom qu’ils ne connaissent pas. "En expliquant notre projet, les objectifs de notre association, il arrive que certaines personnes répondent positivement à nos propositions d’intervention. Cela n’aboutit pas toujours malheureusement, mais nous avons le mérite d’essayer !" explique Antoine. C’est ainsi que Patrick POUYANNÉ, PDG de Total a accepté d’intervenir lors d’une conférence auprès des élèves pour parler d’énergies et de climat l'année dernière.

 

Comment sont organisées les conférences ?

Chaque membre de l’association a un poste bien précis : trésorerie, communication, bureau… mais la plupart du temps, comme pour le choix des thèmes, les membres de l’équipe prennent les décisions ensemble.

Antoine et Rémy expliquent qu’il arrive également que certaines conférences soient organisées conjointement avec d’autres associations de l’EPF. C’est le cas d’une conférence qui a eu lieu le 26 mars, organisée dans le cadre de la semaine de la diversité et à la demande de la responsable de la vie associative de l’EPF et du référent pour la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations. Le CVE (Conseil de la Vie Etudiante), les Muzikos, Egaliphi et Conférences EPF ont ainsi réuni leurs compétences pour organiser cette conférence sur le thème "mathématiques et musique : être chef d’orchestre, compositeur, musicien ou matheux, les mêmes voies neuronales de la réflexion et créativité ?", avec comme intervenant Marc-Antoine NOVEL, jeune artiste et violoncelliste qui a joué quelques morceaux en fin de conférence accompagné des Muzikos.

Les conférences sont généralement suivies d'un moment convivial autour d'un pot pour permettre les discussions plus informelles entre étudiants, membres de l'administration (qui sont les bienvenus également) et professionnels. 

 

Restez à l'affût des prochaines conférences, vous risquez d'être étonnés !