Dans les coulisses de...l'association EPF Eloquence

Publié le 30/10/2019

Quentin ARNOUX, élève ingénieur en 3ème année de cycle généraliste sur le campus EPF Sceaux, a récemment pris le poste de président de l'association étudiante "EPF Eloquence". Il nous explique pourquoi il a choisi de s'investir dans la vie associative de l'école, quelles sont ses missions au sein d'EPF Eloquence, ses projets pour son mandat 2019-2020, et nous présente les activités et événements organisés par l'association. 

Pourquoi avoir choisi de t'engager dans l'association "EPF Eloquence" et dans le rôle de président ? Quels sont les objectifs de l'association ?

"Je suis depuis longtemps intéressé par l'éloquence, je regardais beaucoup de vidéos de concours d'éloquence et débats, alors quand je suis tombé sur la page Facebook de l'association, j'ai décidé de les contacter pour rejoindre l'équipe. J'ai donc intégré l'association EPF Eloquence en septembre 2018 en tant que vice-président. Puis pour le nouveau mandat cette année et dans une perspective d'évolution, je voulais prendre plus de responsabilités : le président de l'année dernière a été diplômé de l'EPF donc son poste était vacant, cela m'a semblé être une bonne opportunité et cela s'est fait tout naturellement, en accord avec les autres membres de l'équipe.

"L'objectif de l'association est de faire découvrir aux étudiants ingénieurs
l'intérêt d'avoir une prise de parole réfléchie et construite,
que ce soit lors d'entretiens d'embauche, dans les concours étudiants,
et même dans la vie de tous les jours pour communiquer avec les gens." 

Dans l'équipe nous avons tous à coeur de faire découvrir le plaisir que c'est de parler devant un auditoire, faire en sorte que certaines personnes timides puissent avoir moins peur de prendre la parole."

Quelles sont tes missions de président, tes liens avec les autres membres ?

"Mon rôle est de donner une ligne directrice à l'association, mais nous prenons toutes les décisions de manière collégiale. Nous sommes une équipe de 6 personnes (secrétaire, trésorier, deux responsables communication, un responsable évènementiel et cours d'éloquence, et moi-même) et nous sommes tous amis dans la vie de tous les jours, l'ambiance est donc assez conviviale ce qui permet à chacun de proposer librement ses idées. En tant que président, je dois également faire le lien entre EPF Eloquence et la Fédération Française de Débat et d'Eloquence, une fédération étudiante dont nous sommes membres et qui regroupe une trentaine d'associations en France et en Belgique."

As-tu des projets particuliers pour ton mandat 2019-2020 ?

"Nous avons lancé cette année les cours d'éloquence à destination des élèves ingénieurs de l'EPF. Une nouveauté qui leur a beaucoup plu et qui a pour l'instant réuni une quinzaine d'élèves à chaque session, un nombre de participants idéal pour garantir de bons échanges.

Des formations aux débats sont également au programme cette année et pour lesquelles nous ferons venir des intervenants d'horizons différents et en lien avec la fédération : étudiants d'HEC, en faculté de droit, jeunes avocats et autres personnes investies dans la fédération ou du milieu juridique.

Autre nouveauté de ce mandat : le développement de notre communication. En plus de notre présence sur Facebook, nous avons choisi de nous lancer sur Instagram pour toucher encore plus de monde, accroître notre visibilité et partager plus de photos de nos activités.

Enfin, on a pour autre gros projet durant ce mandat d'organiser des "débarts" (débats dans des bars) et ainsi collaborer avec d'autres associations de l'EPF pour proposer des sujets en commun. Tous ne sont pas encore au courant, c'est une annonce en exclusivité ! Pourquoi pas débattre sur l'écologie et donc nous associer avec Ecolophi ? Pourquoi pas parler des discriminations avec l'association Egaliphi ? On est vraiment ouverts à des partenariats associatifs pour trouver des sujets de débats divers et variés ! Et vu le nombre d'associations étudiantes présentes à l'EPF, cela laisse beaucoup de choix."

Quentin nous confie également que d'autres nouveaux projets sont en cours de réflexion et préparation, mais il vous faudra encore un peu de patience avant d'en savoir plus...

Quels événements organisez-vous ou auxquels participez-vous ?

"En plus des cours d'éloquence que nous proposons aux élèves, nous participons à des événements communs tout au long de l'année avec la fédération étudiante d'éloquence, notamment des procès fictifs en tant que spectateur ou même avocat pour plaider pour le procès. On participe également au Championnat de Débat Parlementaire qui va bientôt commencer et durant lequel nous affronterons la faculté de Sceaux ! Aussi, au deuxième semestre nous participerons à un Concours d'Eloquence qui regroupera tous les présidents d'associations de la Fédération. 

A côté de cela, on organise parfois des sorties groupées pour aller voir des débats parlementaires, procès etc. C'est très intéressant et inspirant !" 

Qui sont les élèves qui participent à vos cours d'éloquence ?

"Il n'y a pas de profil type, tout le monde est le bienvenu. On a certains élèves un peu timides qui viennent pour prendre un peu d'assurance lors de leurs prises de paroles en public, qui veulent apprendre à construire un argumentaire pour convaincre un auditoire etc. On prend plaisir à voir l'évolution d'anciens timides qui, au fil des séances, se débloquent et s'ouvrent peu à peu. C'est très gratifiant. 

Et on a également des élèves qui ont un peu plus confiance en eux, qui viennent pour développer davantage leurs compétences oratoires, être encore plus convainquant, apprendre de nouvelles techniques d'argumentation etc. Cela varie énormément et c'est ce qui fait la richesse de nos échanges.

C'est pourquoi on incite vraiment tous les élèves ingénieurs à venir voir au moins une fois un débat ou un cours d'éloquence, pour qu'ils se fassent une idée de ce que l'on fait."

"L'éloquence, ce n'est pas qu'apprendre à bien parler, c'est aussi apprendre à écouter."

Comment sont choisis les sujets des débats ou cours d'éloquence ? Y a-t-il forcément un lien avec l'ingénierie ?

"Les sujets choisis n'ont en général rien à voir avec l'ingénierie. Ce sont très souvent des sujets philosophiques, historiques ou littéraires car cela se prête plus à l'éloquence et aux débats. C'est aussi une bonne manière de diversifier nos connaissances et notre culture générale. L'objectif est surtout d'apprendre à défendre un point de vue, savoir s'exprimer clairement pour captiver et convaincre un auditoire, à nous de nous adapter au sujet !

L'an dernier, EPF Eloquence et la Junior-Entreprise EPF Projets Sceaux s'étaient associées pour un concours de pitch. Un des sujets était justement "l'ingénieur a-t-il toujours raison ?", personne ne l'avait choisi car c'était vraiment risqué ! C'est pourquoi on préfère aujourd'hui débattre sur d'autres sujets." 

Une expérience associative à valoriser auprès des recruteurs !

"Tout à fait, pas uniquement pour mon rôle de président, mais le fait d'intégrer EPF Eloquence est une expérience que je vais mettre en avant sur mon CV pour mes recherches de stages et plus tard lors de ma recherche d'emploi. 

Savoir communiquer sur une idée scientifique et des concepts techniques, défendre ses projets, structurer ses pensées et un discours, c'est très important dans l'ingénierie. Cette expérience associative est une superbe opportunité pour développer mes compétences communicationnelles."

RDV au prochain Concours d'Eloquence !

"EPF Eloquence lance un Concours d'Eloquence : les phases de poules commenceront le 5 novembre à Lakanal. Les élèves sont tous les bienvenus pour y assister. C'est une bonne occasion de soutenir ses amis dans cette épreuve qui n'est pas facile, et aussi de profiter de ce que les gens ont à dire. C'est très important d'écouter pour se former, prendre des idées, s'inspirer, se cultiver et construire sa propre opinion."

N'hésitez pas à suivre leurs actualités sur les réseaux sociaux : Instagram / Facebook