Deux étudiants de l'EPF Montpellier remportent le 1er Prix du Concours Innovation Crédit Agricole

Publié le 07/03/2017
wonderbot montpellier premier prix concours innovation crédit agricole

Il y a un an, nous avions interrogé Alexis Texier & Nicolas Surleau du campus de Montpellier à propos de leur projet WonderBot. Depuis, ils ont remporté le 1er prix du Concours Innovation du Crédit Agricole. Nous sommes partis à leur rencontre, que sont-ils devenus ?

Pouvez-vous présenter WonderBot ?

"WonderBot est une nouvelle vision du contrôle de l’habitation. Elle consiste, par le biais d’un réseau de micro-robots (les WonderBots), à gérer intelligemment son habitation. Cette solution permet de s’affranchir des contraintes actuelles des réseaux domotiques comme les travaux, l’appel à un technicien et les coûts élevés. Les Wonderbots viennent se placer sur les objets et éléments de l’habitat comme les interrupteurs, machines à café, serrures, chaînes hi-fi, etc… de façon facile et sans installation. Le concept de cette domotique se différencie par son caractère plug&play, nomade et évolutif. Ce système permet de répondre à de nombreux besoins chez les personnes en location ou encore à mobilité réduite, qui sont pour l’instant nos cibles de ventes principales."

Qu'est devenu Wonderbot aujourd’hui ?

"La victoire lors du concours Boost ton projet en mai 2016 nous a permis d’effectuer une étude de marché dont le resultat nous a conforté sur la pertinence de notre projet. Aujourd’hui nous développons la version finale des micro-robots ainsi que des applications mobiles associées. Nous nous sommes donné l’objectif de lancer une campagne de crowdfunding en septembre 2017."

Quelles évolutions a connu le projet ?

"Nous avons renouvelé notre statut d’étudiants-entrepreneurs qui nous offre de nombreux avantages. Nous pouvons grâce a cela consacrer plus de temps à notre projet car nous travaillons dessus dans le cadre de notre projet de filière. De plus, ceci nous permet d’accéder à un réseau d’experts et de professionnels, ce qui est très enrichissant pour le projet ainsi que pour notre développement personnel."

Avez-vous rencontré certaines difficultés ? Si oui, des conseils ?

"Nous avons longtemps débattu par rapport à la forme et le fonctionnement exacts des Wonderbots mais nous sommes arrivés, après beaucoup de travail et de réflexion, à trouver ce qui, aujourd’hui, se rapproche le plus de notre volonté. Notre conseil est de toujours prendre du recul par rapport au projet et ne pas rester enfermer dans son point de vue personnel."

Un dernier mot ?

"Nous tenons à remercier l’EPF de nous permettre de continuer notre aventure dans les meilleures conditions et en particulier M. Antoine Gademer qui nous suit depuis les débuts de ce projet et est toujours de bon conseil."

Nous leur souhaitons beaucoup de succès !