L'EPF accueille le Tec De Monterrey sur son campus parisien

Publié le 15/05/2018

Le 13 avril, l’EPF a eu le plaisir d’accueillir Walkyria Aragon, responsable de l'internationalisation des cursus au Tec De Monterrey. En tant que directrice des programmes d’échanges universitaires, elle s’assure qu’un maximum d’étudiants vit une expérience à l’international, ce qui leur permettra par la suite de développer des compétences professionnelles et multiculturelles importantes pour leur carrière.

Un lien fort avec une institution qui partage les valeurs promues par l’EPF

Walkyria travaille dans le domaine des programmes d'échanges internationaux depuis plus de 23 ans maintenant. Elle a d’abord étudié le génie industriel au Tec de Monterrey à Sinaloa, puis a obtenu une maîtrise en administration et peu après, a réalisé une maîtrise en éthique appliquée. L’EPF et le Tec De Monterrey entretiennent un lien fort depuis la signature de leur tout premier accord dans le cadre d’un semestre d’été il y a quelques années. L’objectif de cette visite a été de revoir les points-clés d’un partenariat établi il y a longtemps avec l’EPF, se portant sur un programme de double diplôme pour les étudiants du Tec De Monterrey.  

Le cursus à l’international du Tec De Monterrey offre 34 majeures différentes dont plus de 60% dans le domaine de l'ingénierie. Environ 1200 étudiants candidatent chaque année dans les programmes d'échanges internationaux et plus de la moitié de ces étudiants proviennent d'une spécialisation en ingénierie. Il est donc important pour le TEC De Monterrey de développer des opportunités dont les futurs ingénieurs pourront tirer pleinement parti et l’EPF est un partenaire stratégique dans ce contexte pour l'université, qui s'est fixé comme objectif que 75% de ses étudiants aient une expérience à l'étranger avant l’obtention de leur diplôme.

Vivre une expérience internationale dans une destination "insolite" peut s’avérer une expérience plus qu’enrichissante

Quand il s'agit de vivre une expérience internationale, Walkyria Aragon déclare : "pour avoir travaillé avec des étudiants depuis plus de 23 ans dans le domaine des programmes d'échanges internationaux, je crois que toutes les expériences sont précieuses mais j'encourage toujours les étudiants à aller au-delà de leur zone de confort. Habituellement, les étudiants choisissent une destination parce que c'est un endroit qui est en vogue, ou basé sur une certaine idéalisation, mais je les encourage toujours à essayer des destinations qui ne leur viendraient pas spontanément en tête parce que ce sont ces lieux qui leur permettent de se détacher complètement de leur zone de confort et c'est là qu'ils finissent généralement par apprendre le plus et à vivre ou voir les choses d'une manière entièrement différente."

Tout comme Walkyria, l'EPF croit fermement que la découverte de cultures différentes développe des valeurs et des compétences. Vivre à l'étranger enseigne la tolérance et la patience aux étudiants et leur permet d'expérimenter la vie autrement et les enrichit en tant qu'humains et professionnels.

Un autre point sur lequel le Tec De Monterrey se concentre est la promotion et l'inclusion des femmes non seulement dans le domaine scientifique, mais dans différents domaines qui ont longtemps été occupés par les hommes en raison des anciennes croyances culturelles au Mexique. L'université s'assure que les femmes ont accès aux mêmes opportunités que les hommes. le Tec De Monterrey ne se contente pas que de l’évolution des mœurs, mais va au-delà dans ses actions de promotion de l'égalité femmes-hommes en instaurant un programme dans lequel les jeunes femmes de l’université ont la possibilité de se rendre dans des écoles primaires publiques dans différentes régions du Mexique pour initier les jeunes filles âgés de 10 à 15 ans aux métiers de la science ; par exemple en donnant des cours de robotique, afin qu'elles apprennent dès un jeune âge que les carrières dans le domaine scientifique et la technologie sont possibles et ouvertes à elles. Une initiative à laquelle l’université est très attachée, selon Walkyria.

C'est toujours une fierté pour l’EPF de tisser des liens avec des universités qui partagent des valeurs similaires, jouent un rôle de premier plan dans la formation des futurs dirigeants de demain et accordent une même importance aux causes que défend la Grande École d’ingénieur-e-s. Ce fut un plaisir pour l’EPF d'accueillir Walkyria Aragon sur son campus parisien et espère que cette visite est un exemple de son engagement à vouloir continuer à développer des relations solides et durables avec d’autres grandes institutions à travers le monde au profit de la jeunesse d'aujourd'hui qui est aussi l’avenir de demain.